Les diaboliques de Vincent ENGEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les diaboliques de Vincent ENGEL

Message  Laetitiabibli le Ven 22 Jan - 9:24

(écrit par Monique)

Titre : Les Diaboliques
Auteur : Vincent ENGEL
Références : Braille 6116 (3 volumes) ; Grands caractères 2626 (1 volume, corps 20)

Vincent Engel est un auteur belge né en 1963. Il est professeur de littérature contemporaine à l’UCL.
Comme critique littéraire, il a collaboré, entre autres, avec le journal Le Soir et la RTBF.
Il a également à son actif des romans, du théâtre, des nouvelles, des essais…

Résumé : Nous sommes au 19e siècle. Un homme, à l’agonie, confesse sa vie dissolue. Ainsi, petit à petit, page après page, en un long monologue, se dévoile une terrible et machiavélique histoire de vengeance. Tout y est : mensonges, machinations, trahisons, ignominie… et le lecteur, lui, va de surprise en surprise. Car dans ce court roman, rien n’est « téléphoné », tout est inattendu. Jusqu’au bout, le lecteur, effaré, est tenu en haleine.

Page 34 : Il reçut l’homme en peignoir, l’œil terne, le cheveu hirsute et de méchante humeur. En termes secs et peu précis, il apprit qu’un accident était survenu à C*** et qu’il fallait s’y rendre toute affaire cessante. Réveillé tout à fait par cette terrible annonce, Gustave voulut en savoir davantage ; mais le gendarme ne semblait connaître que ce message, qu’il répéta à trois reprises avant que Gustave, furieux, le remerciât et le renvoyât.
¬– Quel abruti ! fulmina-t-il une fois l’homme parti. Fabian, fais atteler la voiture ; je m’habille et nous partons.
Pendant le trajet, Gustave ne cessa de se ronger les sangs, maudissant le gendarme et échafaudant des théories plus noires les unes que les autres : un accident cardiaque, un incendie, un vol… La nature du messager plaidait pour une autre hypothèse qu’il n’osa formuler clairement, sans doute par superstition, mais qu’il effleura en s’exclamant à plusieurs reprises :
– Je suis sûr que c’est ce Marcel ! Ah ! ma mère est folle de se fier à tous sauf à son fils !

Si vous voulez découvrir d’autres facettes du talent de Vincent Engel :
- Audio 3285 (10 h 26 min DAISY) Le don de Mala-Léa : David Süsskind : l’itinéraire d’un Mensch
- Audio 2950 (23 h 36 min DAISY) Retour à Montechiarro
- Braille 5444 (8 volumes) ; Audio 2802 (8 h 12 min DAISY) : Oubliez Adam Weinberger
avatar
Laetitiabibli
Admin

Messages : 171
Date d'inscription : 09/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum